Patrick LOISEAU
Député de la Vendée
2ème circonscription

Problèmes d'insécurité dans le quartier de l'Angelmière

Mes travaux

Les habitants de l’Angelmière à La Roche-sur-Yon m’ont interpellé sur les problèmes graves d’insécurité qu’ils rencontrent avec des jeunes accueillis dans l’Unité Éducative d’Hébergement Collectif située dans ce quartier. Après les avoir rencontrés à ma permanence, j’ai alerté par courrier Eric Dupond-Moretti, le nouveau garde des sceaux ministre de la justice, de la tension présente à proximité de ce foyer. Je suis allé visiter cet établissement. Mardi 8 décembre, je suis intervenu en séance publique à l’Assemblée nationale pour interroger le garde des Sceaux sur la gestion des Unités Educatives d'Hébergement Collectif. J’ai souhaité, plus particulièrement, alerter le ministre sur les difficultés rencontrées par la structure vendéenne située dans le quartier de l’Angelmière à La Roche-sur-Yon. En effet, de nombreux actes de vandalismes avaient été constatés aux alentours de ce foyer. Le gouvernement a précisé que ces établissements, qui demandent un encadrement très performant, font régulièrement l’objet de contrôles ; ce qui d’ailleurs vient d’être le cas récemment pour ce foyer. Le ministre a d’ailleurs fait part des différentes mesures qui viennent juste d’être décidées et qui vont permettre un meilleur accueil de ces jeunes en difficulté dans un environnement apaisé avec les riverains.  

 

Il est à noter que la veille de cette intervention dans l’hémicycle, une réunion associant les différentes parties concernées : mairie, préfecture, procureure de la république, police, riverains, à laquelle Patrick LOISEAU a participé, a permis à la Direction Régionale de la Protection Judicaire et de la Jeunesse de présenter les différentes mesures qui vont être mises en œuvre rapidement afin de faire évoluer favorablement le fonctionnement de cet établissement. 

 

Parmi les différents points évoqués, on peut noter : une diminution du nombre de jeunes admis simultanément ; des travaux pour améliorer le quotidien des personnes hébergées dans ce centre et pour réduire des nuisances sonores et une refonte du fonctionnement du centre avec un accent mis sur la nécessaire scolarisation des jeunes. Enfin, un comité de pilotage va être mis en place afin de restaurer le dialogue avec les riverains.    

 

Je me félicite qu’une solution puisse être apportée pour agir collectivement pour le bien-être des résidents, le respect de la quiétude des riverains et l’efficacité de l’intervention éducative et judiciaire.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.